Jeu de pompier virtuel, vous incarnez un sapeurs pompiers virtuel, vous évoluerez et montrez en grade au fil des jours.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 accident thermique cours EGE et EF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: accident thermique cours EGE et EF   Dim 13 Déc - 15:24

L'embrasement généralisé éclair autrement dit le flashover.

Le flashover est un phénomène thermique qui se produit dans un local entre-ouvert.
Il alimente le feu par de l'air petit a petit contrairement au backdraft ou c'est un appart d'air éclatant d'un seul coup.
La chaleur décompose les matériaux (bois, plastiques, tissus…) et produit des gaz inflammables, c'est la pyrolyse. Soit les gaz brûlent tout de suite et alimentent le feu (feu classique), soit ils s'accumulent dans une pièce. Si l'air rentre régulièrement dans la pièce, on peut avoir, à partir d'un certain taux gaz/air (combustible/comburant), une inflammation de tout le gaz. Le feu occupe alors littéralement tout l'espace, c'est l'embrasement généralisé éclair.
On estime que pour qu'un feu se développe en EGE, il faut un flux thermique initial d'environ 20 kW/m2. Un des paramètres fondamentaux du flux thermique dégagé par les flammes est l'apport d'air ; donc, la ventilation (naturelle ou forcée, par exemple système de climatisation, mais aussi ventilation opérationnelle mal utilisée) joue à la fois dans la production de gaz de pyrolyse et dans la quantité de comburant disponible.
En moyenne, un EGE se produit à une température de 600 °C et il développe un flux thermique d'environ 7 MW. Le feu de l'Interstate Bank à Los Angeles en 1988 a dégagé une puissance thermique de 10 MW. La puissance minimale d'un EGE est estimée à 3 MW.
Ceci est à comparer avec la puissance absorbée par une lance à incendie (jet diffusé) :
0,5 MW à 40 L/min ;
2 MW à 150 L/min ;
6 MW à 500 L/min.

Arroser le plafond avec de l'eau en jet diffusé renseigne sur la température de la fumée ; s'il se forme des gouttelettes, la fumée n'est pas assez chaude pour que l'embrasement généralisé éclair ait lieu, en revanche si l'eau se vaporise, le risque d'embrasement est important.
Pour éviter l'embrasement généralisé, il faut :
tenter d'évacuer les fumées chaudes en créant une ouverture en partie haute (bris de vitre, bris de toiture) ou en utilisant les exutoires (trappes sur le toit actionnables du bas) prévus à cet effet sur les bâtiments récents ; l'arrosage à travers l'ouverture depuis l'intérieur peut créer un phénomène de surpression qui accélère l'évacuation des fumées, la fumée sortant par l'ouverture haute peut elle aussi s'enflammer, il faut donc la refroidir pour éviter que le feu ne prenne en toiture ;
arroser les fumées afin de les refroidir, par exemple en faisant des Z, des O ou des T avec le jet diffusé (technique du crayonnage) ;
maîtriser le flux d'air entrant : couper la ventilation (technique d'anti-ventilation) et la climatisation, fermer les portes.
Pour la ventilation, à titre d'exemple, si une opération de sauvetage devait s'effectuer en urgence sans eau disponible pour diminuer le flux thermique, il faudrait pour éviter l'EGE contrôler le flux d'air, par exemple en chargeant un pompier de tenir la porte fermée pour éviter l'entrée d'air.
Selon une simulation informatique d'incendie dans une chambre d'hôtel.
porte ouverte de 90 cm : EGE au bout de 2 min 23 s ;
porte entrouverte de 7,5 cm : EGE au bout de 6 min 58 s ;
porte fermée : pas d'EGE.
Si l'air ne peut pas entrer dans la pièce en feu (local clos), on a alors un risque différent, l'explosion de fumées.

Explosion de fumée ou backdraft
Qu'est ce qu'un backdraft (ou explosion de fumée)?

- Fumée surchauffé accumulés dans un des volume clos agissant comme combustible. C'est une explosion de fumées

Quel sont les signes énonciateur a l'extérieur ?

- Fumées de couleurs différentes
- Fenêtre ou porte brûlante
- Mouvement d'apport frais
- Sifflement perceptible

Quel sont les signes énonciateur de l'intérieur ?

- Notion d'un feu couvert depuis longtemps
- Fumées noire
- Bourdonnement
- Fumées épaisse

CONDUITE A TENIR :

- Contrôler les EPI
- Coiffer l' ARI
- Réglé la lance en jet diffusé d’attaque
- Attendre l'eau a la lance
- Rechercher les signes d'alarmes des effets thermiques
- Se placé en zone de sécurité lors de l'ouverture de la porte
- Se mettre a genoux
Revenir en haut Aller en bas
 
accident thermique cours EGE et EF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle Calédonie - Accident mortel de la jeune motarde à Saint-Louis: l'enquête est en cours.
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pompier 11 Virtuel :: Formation Incendie-
Sauter vers: